L’amour au travail, une bonne idée ?

Numéro 1

S’informer

L'amour au travail : une réalité ?

« No zob in Job ». Le version « francaise » du célébre adage anglo-saxon « No sex in job » est-il pris au sérieux par nos compatriotes ? A priori pas toujours puisque selon une étude récente, 31 % des salariés français ont vécu une relation amoureuse au travail. Pas forcément surprenant compte-tenu du temps passé au travail et de la grande proximité sociale et culturelle.

Mais est-ce une bonne idée de chercher l’amour au travail ? On en débat ici !

Numéro 2

Se positionner

Le principe du Drenche est de présenter l’actualité sous forme de débats. Le but est qu’en lisant un argumentaire qui défend le « pour » et les arguments du camp du « contre », vous puissiez vous forger une opinion ; votre opinion.

Quelle est votre opinion avant de lire l'article ?
LE « POUR »

Amour charnel, amour professionnel : pour la libération des moeurs

Billet rédigé par :

"MPU"

Quelqu'un qui a trouvé l'amour au travail

Dans un contexte de morosité économique, de défis de productivité imposés aux salariés et d’une ambiance détériorée par le stress, quoi de mieux que de pimenter la routine et de doper son quotidien ?

Alors qu’une partie des salariés prônent le « no zob in job », d’autres comme un tiers des français, n’ont pu y échapper. Malgré le tabou que constitue l’amour au travail, il est indéniable que le milieu professionnel reste un lieu privilégié et propice aux rencontres.

A l’aune du « grand boom » des sites de rencontre, le lieu de travail représente un vivier « meetic » grandeur nature, bien plus économique et ciblé. Ce sont en effet au quotidien, des collaborateurs qui partagent les mêmes centres d’intérêts, les mêmes milieux ou parfois mêmes des formations similaires.

Mais l’amour au travail, plus qu’une réalité statistique, reflète d’une réalité sociétale et économique.

Véritable lieu de socialisation, qui n’a jamais entendu parler à la machine à café, des rumeurs de couloir et des potentiels couples formés au sein de l’entreprise ?

Comment interdire d’aimer ou de se faire aimer dans un  environnement où on passe la majeure partie de son temps : soirées, séminaires, tout est fait pour limer les frontières entre vie privée et vie professionnelle.

Ce phénomène est indirectement à l’initiative des employeurs, toujours à la recherche de nouvelles idées pour renforcer « le team building »,  la proximité et les relations au sein des entreprises (open space, horaires de travail tardifs avec service de conciergerie, téléphone portable pour être joignable à tout moment…).

La motivation, le moral des salariés et le stress au travail, sont autant d’indicateurs mesurés par les sociétés qui rivalisent d’ingéniosité pour rendre le travail plus attrayant.

Enfin, comment s’empêcher de contrôler l’incontrôlable : son cœur ? Pourquoi tourner le dos à son épanouissement personnel et à son équilibre de vie au profit du milieu professionnel quand nous savons tous que le jeu de séduction constitue le fil rouge des relations ?

LE « CONTRE »

La règle d'or à toujours respecter : no zob in job !

Billet rédigé par :

Lecteur anonyme

Quelqu'un qui a découvert par expérience que ce n'était pas une bonne idée d'avoir une relation au travail

Une fois n’est pas coutume, pour parler d’amour, parlons mathématiques. Selon une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale de 2007, les Français ont en moyenne une histoire amoureuse avec 9 partenaires avant de trouver l’âme sœur (chiffre fatalement égal pour les hommes et pour les femmes, si l’on prend en compte les relations hétérosexuelles). Partant de ce chiffre, lorsque vous entamez une relation amoureuse, vous avez 88 % de chances que ça se passe mal (bon, ok, ce n’est pas parfaitement exact comme calcul, mais ça donne une idée).

Alors, le jeu en vaut-il la chandelle ? Pas sûr. Passés les premiers frissons des amours cachées et interdits, la passion une fois finie, arrivent les emmerdes.

Déjà, ce genre d’histoire se sait toujours. Un mail aperçu sur un écran, un collègue croisé dans le métro ou au cinéma, le secret fuite, et les rumeurs se propagent. Avec des conséquences parfois désastreuses, souvent pour les femmes d’ailleurs, apanage d’une société du travail encore largement sexiste. Et cela quand tout va encore bien.

Puis le couple se sépare, on l’a vu, cela arrive. D’autant plus que la vie professionnelle est plutôt un inconvénient qu’un avantage pour le couple. Et là, c’est le drame. Quel plus grand plaisir que de revoir son ex en réunion ? A la machine à café ?  Facile d’oublier une personne quand on la voit tous les jours ! Et quel plaisir de découvrir la nouvelle vie de couple de son ex, lorsqu’il/elle en parle à la cantine du boulot. Pour peu que cette nouvelle conquête soit également un(e) collègue, quel bonheur !

Et pour peu que vous multipliiez les expériences (car après tout, si vous l’avez fait une fois, pourquoi pas une autre fois, etc.), pensez un peu à ce qu’on dira de vous. Que dit-on d’une femme qui est sortie avec deux ou trois collègues dans sa vie ? (Hélas encore une fois, c’est surtout vrai pour les femmes).

Alors certes, c’est tentant. Nous passons la majeure partie de notre vie au travail, la solution de facilité consiste à vouloir y trouver l’âme sœur. Et on connait tous quelqu’un pour qui ça s’est bien passé… Facilité trompeuse, comme le sont souvent les solutions de facilité ! Mieux vaut accepter un peu de difficulté pour ensuite se simplifier la vie.

Ici comme dans les autres domaines, mieux vaut garder une frontière entre vie professionnelle et vie privée.

Quelle est votre opinion maintenant ?


S’engager


1 Commentaire

image userAjoutez un argument POUR Argument POURPOUR
Connectez-vous pour utiliser cette fonctionnalité !
Ajoutez un argument CONTRE Argument CONTRECONTREimage user
Connectez-vous pour utiliser cette fonctionnalité !
  • Ma réponse a la question posée par l’article est « NON » une amie a déjà vécu cette situation et elle a fini par partir de l’entreprise car cela devenait invivable après la rupture alors il vaut mieux éviter le mélange des genres http://heureu.com//8-signes-qui-prouvent-que-votre-collegue-est-amoureux-de-vous/ !